Navigation | Je suis pété de thunes…

Je suis pété de thunes…

4gu4.jpg

A l’heure où le buzz est plein de bouses, revenons une éternité en arrière, sur cette vieille annonce one shot de Bentley, parue dans le quotidien britannique Times en 2006. Elle a fait le tour du monde et les avis – des non-possesseurs de Bentley – sont partagés : scandale (« les riches se moquent des pauvres », « quelle vulgarité ! »), erreur stratégique (« pas en phase avec le positionnement de la marque »), facilité créative (provocation gratuite, mauvais délire de créatif). Pour ma part, j’adore. Stratégiquement, c’est impeccable : une annonce pleine page dans le Times, voilà un contre-pied véritablement remarquable. Le message nuit-il à la marque ? Les propriétaires de Bentley vont-ils rendre leurs clés de bagnole ? Non, je crois qu’ils se reconnaissent parfaitement. C’est même un message qui parle à tout le monde : ce que Bentley vend ici, ce n’est ni un produit, ni une marque prestigieuse, mais un fantasme universel : « je suis pété de thunes et je vous emmerde ».

Par popmarketing le 24 janvier, 2010 dans Non classé

Laisser un commentaire

Fibres la Réunion: bois et ... |
Media Consult |
bricomelanie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'OPPORTUNITE D'AFFAIRE SUN...
| Avenir Prospère
| lephenomeneuvme